Cette compagnie spécialisée dans la création d’articles de maroquinerie et de joaillerie, mets au point dès 1912 la première machine automatique à fabriquer de la maille métallique. En 1920, elle est sollicitée pour la création d’un gant destiné à protéger les mains de travailleurs en contact avec les animaux. Cette demande marque le point de départ du département Sécurité qui développe des vêtements de protection en acier nickelé soudé. L’évolution des technologies et de la réglementation conduit dans les années 70 à la cotte de maille en inox que nous connaissons aujourd’hui. Les mailles «décoratives» : Plastinium, Flatscale, Bubblescale, restent une spécificité de la marque.

www.whitinganddavis.com